Faustine Bollaert et Stéphane Rotenberg, bien plus que des animateurs de Superkids !

Faustine BOLLAERT Stephane ROTENBERGIls ont dû sillonner la France, faire connaissance avec les candidats de Superkids, échanger avec les familles des enfants, découvrir leur environnement afin de mieux les connaître et les mettre en confiance avant leur prestation sur scène. Faustine Bollaert et Stéphane Rotenberg ont suivi chacun 18 des 36 Superkids de l’émission, le tout avec beaucoup d’émotions et de tendresse… bref, ils sont devenus de supers animateurs !

 

Stéphane Rotenberg

Vous et Faustine êtes bien plus que des animateurs dans cette émission. Comment ça s’est passé ?

« Nous avons eu un rôle avant de présenter l’émission sur le plateau. Aller à la rencontre des 36 superkids, enfin chacun 18, a complètement changé la relation que l’on aurait pu avoir avec eux. Les enfants nous ont raconté leur passion, ont essayé de nous initier à leur discipline. J’ai beaucoup aimé faire leur portrait à tel point que nous, comme leur famille, avons croisé les doigts quand ils sont passés sur scène! »

 

Aviez-vous une passion enfant ?

« Non, aucune, même si j’étais très curieux de tout. Mais j’aurais adoré être pianiste, tennisman, coureur automobile ou tout à la fois ! »

 

Et votre fille ?

« C’est une superkids pour moi, bien sûr. Elle fait ses études de mode en Italie et je la trouve super douée. »

 

« Les candidats sont devenus comme nos propres enfants ! »

 

Faustine Bollaert

Vous et Stéphane êtes bien plus que des animateurs dans cette émission. Comment ça s’est passé ?

« Au fil du temps, on est devenu un peu le grand frère et la grande sœur de ces superkids. Le fait d’aller chez eux, à la rencontre de leur univers, a tout changé. Nous avons créé du lien, un lien avec chacun d’entre eux. C’est un rôle très flatteur pour un animateur. En plus de les accompagner sur le plateau télé, nous les rassurons, les soutenons. C’est top ! »

Aviez-vous une passion enfant ?

« Bizarrement, j’organisais des spectacles dans la cour de récréation où mes camarades chantaient ou jouaient un rôle de théâtre… un peu comme ce que je fais aujourd’hui ! J’aurais aussi adoré jouer du piano mais je suis tombée sur une professeur hors d’âge quand j’étais petite qui m’a dégouté de l’instrument. Justement, Nicolas, un des candidats pianiste, m’a donné envie de reprendre. »

Et vos enfants ?

« A mes yeux, ils sont forcément des superkids ! »

 

Sur W9 à partir de ce soir, 12 mai, à 20h55

www.w9.fr et en replay, pour revoir les épisodes précédents, sur www.6play.fr/superkids

 

Article précédent
Une pause sucrée version sandwich
Article suivant
Déjeuner sur le pouce : des idées de sandwichs salés

Articles liés

Aucun résultat.

Faustine BOLLAERT Stephane ROTENBERGIls ont dû sillonner la France, faire connaissance avec les candidats de Superkids, échanger avec les familles des enfants, découvrir leur environnement afin de mieux les connaître et les mettre en confiance avant leur prestation sur scène. Faustine Bollaert et Stéphane Rotenberg ont suivi chacun 18 des 36 Superkids de l’émission, le tout avec beaucoup d’émotions et de tendresse… bref, ils sont devenus de supers animateurs !

 

Stéphane Rotenberg

Vous et Faustine êtes bien plus que des animateurs dans cette émission. Comment ça s’est passé ?

« Nous avons eu un rôle avant de présenter l’émission sur le plateau. Aller à la rencontre des 36 superkids, enfin chacun 18, a complètement changé la relation que l’on aurait pu avoir avec eux. Les enfants nous ont raconté leur passion, ont essayé de nous initier à leur discipline. J’ai beaucoup aimé faire leur portrait à tel point que nous, comme leur famille, avons croisé les doigts quand ils sont passés sur scène! »

 

Aviez-vous une passion enfant ?

« Non, aucune, même si j’étais très curieux de tout. Mais j’aurais adoré être pianiste, tennisman, coureur automobile ou tout à la fois ! »

 

Et votre fille ?

« C’est une superkids pour moi, bien sûr. Elle fait ses études de mode en Italie et je la trouve super douée. »

 

« Les candidats sont devenus comme nos propres enfants ! »

 

Faustine Bollaert

Vous et Stéphane êtes bien plus que des animateurs dans cette émission. Comment ça s’est passé ?

« Au fil du temps, on est devenu un peu le grand frère et la grande sœur de ces superkids. Le fait d’aller chez eux, à la rencontre de leur univers, a tout changé. Nous avons créé du lien, un lien avec chacun d’entre eux. C’est un rôle très flatteur pour un animateur. En plus de les accompagner sur le plateau télé, nous les rassurons, les soutenons. C’est top ! »

Aviez-vous une passion enfant ?

« Bizarrement, j’organisais des spectacles dans la cour de récréation où mes camarades chantaient ou jouaient un rôle de théâtre… un peu comme ce que je fais aujourd’hui ! J’aurais aussi adoré jouer du piano mais je suis tombée sur une professeur hors d’âge quand j’étais petite qui m’a dégouté de l’instrument. Justement, Nicolas, un des candidats pianiste, m’a donné envie de reprendre. »

Et vos enfants ?

« A mes yeux, ils sont forcément des superkids ! »

 

Sur W9 à partir de ce soir, 12 mai, à 20h55

www.w9.fr et en replay, pour revoir les épisodes précédents, sur www.6play.fr/superkids

 

Menu