2016, l’année des grands !

Et oui, c’est vous « les grands », les parents. Et en tant qu’adulte responsable, vous avez dû prendre un tas de bonnes résolutions en ce début d’année qui commence… mais vous le savez, vous ne les suivrez pas, comme chaque année ! 😉 Alors pourquoi ne pas simplement essayer d’améliorer les choses du quotidien, de les apaiser plutôt que d’essayer de tout chambouler avec des bonnes résolutions sans solution ? Suivez votre grand conseiller adulte…

Conseil n°1 : la paix
2016 va être l’année de la paix à la maison (c’est déjà ça, en plus, de celle qu’on espère tous dans le monde), ce qui signifie qu’il ne faudra sous aucun prétexte provoquer votre ado de quelque manière que ce soit.

Conseil n°2 : le rangement
Laissez tomber les « range ta chambre » répétés 10 fois, 100 fois, 100 000 fois. Prenez un grand sac poubelle et mettez le tout sur le paillasson. Recommencez autant de fois que nécessaire. Il ne va pas apprécier mais parfois mieux vaut agir que de longs désaccords.

Conseil n°3 : la coiffure
Elle/il va vous dire qu’elle/il est déjà coiffée en vous montrant la brosse à cheveux soigneusement planquée dans sa poche. « C’est pas gagné ! Elle ressemble à un épouvantail », vous dites-vous. Restez-en là, votre enfant va à l’école et ce n’est pas vous à qui l’on fera des réflexions toute la journée à ce sujet.

Conseil n°4 : les devoirs
Eux n’attendent jamais sous peine de couper l’électricité et d’interdire tout accès à un écran. Veillez à bien récupérer le portable de votre enfant avant. Et de jeter un oeil aux fruits de leur travail, qu’ils le veuillent ou non.

Conseil n°5 : les repas
Passer quelques minutes à table tous ensemble, ce n’est quand même pas le bagne. Essayez de dîner avec eux la semaine, si vous ne rentrez pas trop tard ou au moins un déjeuner en famille le week-end. C’est un bon moyen de partager des discussions. Et puis essayez ce qu’ils aiment : piquez-leur des bonbons, des gâteaux, juste pour essayer.

Conseil n°6 : les jeux videos
A vous de vous y mettre… un peu, même si vous êtes nul ! Votre enfant va être tellement content de vous expliquer comment ça marche… et de vous exploser au niveau du score. Mais rassurez-vous, vous ne serez qu’un perdant éphémère car vous allez partager un super bon moment avec lui et c’est bien ça le but.

Conseil n°7 : les vêtements
« Oh mais c’est mon pull que tu portes mon cher enfant ! », constat régulier à l’heure du petit-déjeuner. Non ne vous énervez pas parce qu’évidemment, c’est celui que vous vouliez mettre aujourd’hui. Au contraire, réjouissez-vous, vous êtes au top de la mode pour qu’il ou elle vous pique vos fringues…

Conseil n°8 : les amoureux
Vous n’aimez pas leur amoureux et vous ne les aimerez jamais… 😉 dans ce cas, positionnez-vous en grand conseiller adulte. Invitez sa moitié à la maison, histoire d’observer ce qu’il se passe. Et donnez des conseils positifs et sympas sur cette relation. Intéressez-vous surtout à ce que ressent votre enfant, c’est le plus important.

Conseil n°9 : internet
La grande nébuleuse des sites internet ne vous dit rien qui vaille pour votre enfant. Mais en fait, si ! Essayez un minimum de comprendre comment ça marche et de vous y intéresser. Nos enfants, nos ados, c’est tout leur univers alors faites un effort. Au pire, demandez-leur conseil directement ou apprenez à vous y retrouver en faisant vous-même des recherches et en allant sur les réseaux sociaux. Vous pourrez ensuite les guider et les aider à ne pas faire d’erreurs d’utilisation.

Conseil n°10 : les jeux
Amusez-vous ! Lâchez-vous ! Accordez-vous des temps de jeux et de rigolades autant que possible à partager en famille et mettez de côté les sujets qui fâchent… C’est bien la meilleure solution pour conserver une bonne communication parents/enfants. Et au bout d’un certain temps, il n’y aura presque plus de sujets tabous mais seulement des discussions (presque) posées.
Vive 2016 ! Cette année sera harmonieuse, paisible et communicante, c’est sûr ! 😉

Belle et heureuse année de la part de Sophie Perrot

Article précédent
Maquillage : sortez les paillettes !
Article suivant
Ils sont dans leur monde numérique, et nous ?

Articles liés

Aucun résultat.

Et oui, c’est vous « les grands », les parents. Et en tant qu’adulte responsable, vous avez dû prendre un tas de bonnes résolutions en ce début d’année qui commence… mais vous le savez, vous ne les suivrez pas, comme chaque année ! 😉 Alors pourquoi ne pas simplement essayer d’améliorer les choses du quotidien, de les apaiser plutôt que d’essayer de tout chambouler avec des bonnes résolutions sans solution ? Suivez votre grand conseiller adulte…

Conseil n°1 : la paix
2016 va être l’année de la paix à la maison (c’est déjà ça, en plus, de celle qu’on espère tous dans le monde), ce qui signifie qu’il ne faudra sous aucun prétexte provoquer votre ado de quelque manière que ce soit.

Conseil n°2 : le rangement
Laissez tomber les « range ta chambre » répétés 10 fois, 100 fois, 100 000 fois. Prenez un grand sac poubelle et mettez le tout sur le paillasson. Recommencez autant de fois que nécessaire. Il ne va pas apprécier mais parfois mieux vaut agir que de longs désaccords.

Conseil n°3 : la coiffure
Elle/il va vous dire qu’elle/il est déjà coiffée en vous montrant la brosse à cheveux soigneusement planquée dans sa poche. « C’est pas gagné ! Elle ressemble à un épouvantail », vous dites-vous. Restez-en là, votre enfant va à l’école et ce n’est pas vous à qui l’on fera des réflexions toute la journée à ce sujet.

Conseil n°4 : les devoirs
Eux n’attendent jamais sous peine de couper l’électricité et d’interdire tout accès à un écran. Veillez à bien récupérer le portable de votre enfant avant. Et de jeter un oeil aux fruits de leur travail, qu’ils le veuillent ou non.

Conseil n°5 : les repas
Passer quelques minutes à table tous ensemble, ce n’est quand même pas le bagne. Essayez de dîner avec eux la semaine, si vous ne rentrez pas trop tard ou au moins un déjeuner en famille le week-end. C’est un bon moyen de partager des discussions. Et puis essayez ce qu’ils aiment : piquez-leur des bonbons, des gâteaux, juste pour essayer.

Conseil n°6 : les jeux videos
A vous de vous y mettre… un peu, même si vous êtes nul ! Votre enfant va être tellement content de vous expliquer comment ça marche… et de vous exploser au niveau du score. Mais rassurez-vous, vous ne serez qu’un perdant éphémère car vous allez partager un super bon moment avec lui et c’est bien ça le but.

Conseil n°7 : les vêtements
« Oh mais c’est mon pull que tu portes mon cher enfant ! », constat régulier à l’heure du petit-déjeuner. Non ne vous énervez pas parce qu’évidemment, c’est celui que vous vouliez mettre aujourd’hui. Au contraire, réjouissez-vous, vous êtes au top de la mode pour qu’il ou elle vous pique vos fringues…

Conseil n°8 : les amoureux
Vous n’aimez pas leur amoureux et vous ne les aimerez jamais… 😉 dans ce cas, positionnez-vous en grand conseiller adulte. Invitez sa moitié à la maison, histoire d’observer ce qu’il se passe. Et donnez des conseils positifs et sympas sur cette relation. Intéressez-vous surtout à ce que ressent votre enfant, c’est le plus important.

Conseil n°9 : internet
La grande nébuleuse des sites internet ne vous dit rien qui vaille pour votre enfant. Mais en fait, si ! Essayez un minimum de comprendre comment ça marche et de vous y intéresser. Nos enfants, nos ados, c’est tout leur univers alors faites un effort. Au pire, demandez-leur conseil directement ou apprenez à vous y retrouver en faisant vous-même des recherches et en allant sur les réseaux sociaux. Vous pourrez ensuite les guider et les aider à ne pas faire d’erreurs d’utilisation.

Conseil n°10 : les jeux
Amusez-vous ! Lâchez-vous ! Accordez-vous des temps de jeux et de rigolades autant que possible à partager en famille et mettez de côté les sujets qui fâchent… C’est bien la meilleure solution pour conserver une bonne communication parents/enfants. Et au bout d’un certain temps, il n’y aura presque plus de sujets tabous mais seulement des discussions (presque) posées.
Vive 2016 ! Cette année sera harmonieuse, paisible et communicante, c’est sûr ! 😉

Belle et heureuse année de la part de Sophie Perrot

Menu