Chapitre 1 : Les jeux de société, toujours tendance !

Et si c’était les enfants qui parlaient eux-mêmes des jeux de société que nous leur offrons depuis des années ?

Un petit groupe d’enfants de 9 à 13 ans, participants actifs aux ateliers des « mini journalistes », est parti « sur le terrain » pour mieux comprendre cet univers qui leur tient tant à coeur.

stephanie-monopoly

 

Stéphanie Hernette, responsable du pôle Entertainment à l’agence de communication Monet Com depuis 15 ans, a bien voulu se prêter à leur jeu de questions-réponses.

 

 Comment avez-vous découvert votre métier ?

« Au début, je travaillais comme attachée de presse pour des clients dans les secteurs mode et beauté. Et un jour, j’ai reçu un client « jouet » fort sympathique. Il s’appelait Hasbro et aujourd’hui, je travaille toujours avec lui. »

Qu’aimez-vous le plus dans les jeux de société ?

« J’ai tout de suite aimé les jeux de société. Quand j’étais petite, j’adorais jouer au Cluedo avec mes grandes cousines. L’idée de démasquer le tueur du Dr Lenoir me plaisait bien.

Et aujourd’hui, j’ai la chance de découvrir les jeux en avant-première. Je les reçois avec 1 ou 2 ans d’avance avant la mise en vente. Il y en a même qui sortent 3 ans avant leur sortie. Je les teste et les vois évoluer et être modifiés au fil du temps. »

Par Alexandre, Emma et FadiB66771010_MONOPOLY_UB_BB_16

Qui sont les inventeur de la marque Hasbro ? Et quelle est leur histoire ?

« Henry et Helal Hassenfeld ont créé la société américaine Hasbro en 1923. Ils commencent par créer des fournitures scolaires. Mais plus tard arriva M.Patate. Et de ce jour, ils se mirent à créer des jeux. »

Qui est « M.Patate » ?

« Un jour, George Lerner s’amusa avec une pomme de terre et eut l’idée de mettre des accessoires dessus. Il proposa à certaines sociétés de les mettre en cadeaux dans les lessives. Mais en France, dans les années 30, c’était la crise économique. On ne voulait pas gaspiller la nourriture. Alors il était impossible d’utiliser une pomme de terre.  Mais Hasbro garda l’idée et commercialisa en 1952 un M. Patate en plastique. »

Quelle est l’histoire du monopoly ?

« Le monopoly, inventé en 1935 par la société Parker, fut racheté par Hasbro.   Ce jeu a fait fureur dés sa sortie. Aujourd’hui, il existe 300 versions dans 114 pays et en 47 langues. 500 000 boîtes sont vendues chaque année partout dans le monde. Mais parmi toutes les versions, c’est toujours la classique qui se vend le mieux. »

Par Faustine, Léa et Roos

Les tendances de Noël

Selon Stéphanie, notre attachée de presse, les tendances sont aux vieux jeux remis à jour : Monopoly, Cluedo, Trivial Pursuit. Ce sont les consommateurs qui influencent beaucoup la production de nouveaux jeux comme les jeux « rigolos » comme « Mâche-Mots » et « Pie Face ». Mais alors pourquoi le jeu de société est-il indémodable ? Tout simplement parce qu’il permet de passer un bon moment ensemble, il évolue avec la société et la reflète.

B7063_PieFace_Lifestyle copie
Pie Face, Hasbro

 

Article précédent
Pourquoi aiment-ils tant coder ?
Article suivant
Chapitre 2 : La fabrication des jeux

Articles liés

Aucun résultat.

Et si c’était les enfants qui parlaient eux-mêmes des jeux de société que nous leur offrons depuis des années ?

Un petit groupe d’enfants de 9 à 13 ans, participants actifs aux ateliers des « mini journalistes », est parti « sur le terrain » pour mieux comprendre cet univers qui leur tient tant à coeur.

stephanie-monopoly

 

Stéphanie Hernette, responsable du pôle Entertainment à l’agence de communication Monet Com depuis 15 ans, a bien voulu se prêter à leur jeu de questions-réponses.

 

 Comment avez-vous découvert votre métier ?

« Au début, je travaillais comme attachée de presse pour des clients dans les secteurs mode et beauté. Et un jour, j’ai reçu un client « jouet » fort sympathique. Il s’appelait Hasbro et aujourd’hui, je travaille toujours avec lui. »

Qu’aimez-vous le plus dans les jeux de société ?

« J’ai tout de suite aimé les jeux de société. Quand j’étais petite, j’adorais jouer au Cluedo avec mes grandes cousines. L’idée de démasquer le tueur du Dr Lenoir me plaisait bien.

Et aujourd’hui, j’ai la chance de découvrir les jeux en avant-première. Je les reçois avec 1 ou 2 ans d’avance avant la mise en vente. Il y en a même qui sortent 3 ans avant leur sortie. Je les teste et les vois évoluer et être modifiés au fil du temps. »

Par Alexandre, Emma et FadiB66771010_MONOPOLY_UB_BB_16

Qui sont les inventeur de la marque Hasbro ? Et quelle est leur histoire ?

« Henry et Helal Hassenfeld ont créé la société américaine Hasbro en 1923. Ils commencent par créer des fournitures scolaires. Mais plus tard arriva M.Patate. Et de ce jour, ils se mirent à créer des jeux. »

Qui est « M.Patate » ?

« Un jour, George Lerner s’amusa avec une pomme de terre et eut l’idée de mettre des accessoires dessus. Il proposa à certaines sociétés de les mettre en cadeaux dans les lessives. Mais en France, dans les années 30, c’était la crise économique. On ne voulait pas gaspiller la nourriture. Alors il était impossible d’utiliser une pomme de terre.  Mais Hasbro garda l’idée et commercialisa en 1952 un M. Patate en plastique. »

Quelle est l’histoire du monopoly ?

« Le monopoly, inventé en 1935 par la société Parker, fut racheté par Hasbro.   Ce jeu a fait fureur dés sa sortie. Aujourd’hui, il existe 300 versions dans 114 pays et en 47 langues. 500 000 boîtes sont vendues chaque année partout dans le monde. Mais parmi toutes les versions, c’est toujours la classique qui se vend le mieux. »

Par Faustine, Léa et Roos

Les tendances de Noël

Selon Stéphanie, notre attachée de presse, les tendances sont aux vieux jeux remis à jour : Monopoly, Cluedo, Trivial Pursuit. Ce sont les consommateurs qui influencent beaucoup la production de nouveaux jeux comme les jeux « rigolos » comme « Mâche-Mots » et « Pie Face ». Mais alors pourquoi le jeu de société est-il indémodable ? Tout simplement parce qu’il permet de passer un bon moment ensemble, il évolue avec la société et la reflète.

B7063_PieFace_Lifestyle copie
Pie Face, Hasbro

 

Menu